Prix des terrains constructibles

Prix des terrains constructibles en France

Les prix des terrains constructibles varient fortement en fonction de la région et la proximité d’une grande ville, la superficie, l’orientation, l’exiguïté, l’ensoleillement, la végétation, le raccordement aux différents réseaux de voiries, d’eaux ou d’électricité, la proximité d’infrastructures. Néanmoins, pour une première idée du coût d’un terrain d’une certaine taille et dans un département donné, ce tableau rassemble des prix indicatifs dans l’ensemble de la France métropolitaine.

L’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement – ANIL estime que le prix du terrain ne doit pas dépasser le tiers du budget du projet de logement, néanmoins ce pourcentage diffère largement d’une région à l’autre dans le total du coût de la construction. Le reste des coûts sera alloué à la conception, aux travaux et aux frais annexes. Bien sûr la taille, la forme et la disposition du terrain vont influer sur la conception et la construction et leurs prix.

Prix des terrains constructibles selon la taille, la région et le département

Par la compilation des chiffres des transactions notariées hors Ile-de-France entre le 1er janvier et le 31 décembre 2014, ainsi que les informations sur des milliers terrains constructibles en vente en Ile-de-France au deuxième trimestre 2015, nous obtenons des estimations des prix des terrains constructibles de différentes tailles dans les régions et départements de France métropolitaine.

Contre-intuitivement, les terrains plus grands ne sont pas toujours plus chers, car les espaces de terrains vastes disponibles sont fréquemment plus éloignés des villes, donc dans des zones où les indices des prix au mètre carré sont beaucoup moins élevés.

Dans tous les cas, comme chaque terrain est unique, le prix de ce terrain sera probablement différent des présentes estimations, établies sur la moyenne de divers terrains, sans tenir compte des particularités de chaque terrain. Pour obtenir un prix réel et précis, il est donc impératif de se renseigner plus avant, et mieux, trouver un terrain précis et le prix qui lui correspond.

Les prix suivants, indiqués par les notaires de France pour toutes les régions hors Ile-de-France, sont les prix net vendeur des transactions notariées de terrains à bâtir qui n’incluent pas la commission d’agence. Pour la région Ile-de-France, les prix médians indiqués sont issus des calculs sur une base de terrains constructibles en vente en avril 2015, de plus de 550 terrains en Seine-Saint-Denis et 500 dans le Val-de-Marne, 1400 terrains dans les Yvelines, 2600 terrains dans l’Essonne et 1200 dans le Val-d’Oise.

Localité
<600m²
600-
900m²
900-
1500m²
1500-
2500m²
2500-
5000m²
Médiane
France
hors Ile-de-France
57 500 € 63 000 € 57 000 € 50 000 € 50 000 € 58 000 €
Alsace
71 500 € 96 000 € 116 300 € * * 81 400 €
Bas-Rhin 75 000 € 85 900 € 140 000 € * * 80 200 €
Haut-Rhin 67 600 € 100 000 € 97 600 € * * 83 400 €
Aquitaine
71 700 € 71 400 € 59 200 € 48 000 € 39 100 € 63 000 €
Dordogne * * 22 700 € 23 800 € 25 000 € 23 500 €
Gironde 80 000 € 82 600 € 74 600 € 60 500 € 57 500 € 78 000 €
Landes 52 500 € 53 000 € 39 600 € 48 000 € 50 000 € 48 000 €
Lot-et-Garonne 26 700 € * 40 700 € 34 900 € 30 000 € 33 500 €
Pyrénées-Atlantiques 67 900 € 70 000 € 75 000 € 68 500 € * 70 000 €
Auvergne
52 800 € 40 400 € 37 000 € 30 000 € 38 000 € 38 200 €
Allier * 25 000 € 30 000 € 27 000 € * 27 000 €
Cantal * 28 500 € 23 000 € * * 24 400 €
Haute-Loire * 44 300 € 44 400 € 39 000 € * 43 700 €
Puy-de-Dôme 60 000 € 72 200 € 48 500 € 40 000 € * 56 100 €
Basse-Normandie
45 400 € 40 800 € 35 100 € 30 000 € 42 000 € 40 000 €
Calvados 52 600 € 60 000 € 53 800 € 40 500 € 67 500 € 55 000 €
Manche 32 700 € 34 400 € 33 700 € 30 000 € * 33 300 €
Orne 24 100 € 30 000 € 20 900 € 22 500 € * 25 000 €
Bourgogne
44 500 € 45 000 € 39 800 € 35 000 € 25 500 € 40 300 €
Côte-d’Or 57 800 € 69 200 € 43 800 € 46 100 € * 55 800 €
Nièvre * * 25 000 € * * 25 000 €
Saône-et-Loire 38 200 € 43 000 € 42 000 € 30 000 € 21 500 € 40 000 €
Yonne * 37 000 € 36 500 € 33 000 € * 32 800 €
Bretagne
45 000 € 52 000 € 50 000 € 45 500 € 45 500 € 46 800 €
Côtes-d’Armor 36 700 € 40 000 € 40 000 € 46 300 € * 39 000 €
Finistère 37 500 € 53 400 € 56 400 € 53 300 € 60 000 € 46 300 €
Ille-et-Vilaine 48 000 € 54 300 € 56 000 € 51 000 € * 48 700 €
Morbihan 48 400 € 69 500 € 49 000 € 42 200 € 45 000 € 50 500 €
Centre
52 900 € 52 500 € 48 000 € 37 100 € 40 000 € 50 000 €
Cher * 41 700 € 33 500 € 30 000 € * 35 000 €
Eure-et-Loir 54 500 € 58 000 € 50 000 € * * 55 000 €
Indre * 27 900 € 29 500 € * * 26 900 €
Indre-et-Loire 56 000 € 54 800 € 60 000 € 59 500 € * 56 100 €
Loir-et-Cher 35 500 € 42 000 € 35 500 € 36 100 € * 40 000 €
Loiret 59 000 € 65 800 € 61 400 € 60 000 € * 60 800 €
Champagne-Ardenne
45 700 € 50 700 € 35 000 € 40 000 € 35 000 € 44 600 €
Ardennes * 41 500 € 30 000 € * * 30 000 €
Aube 47 800 € 52 400 € 32 000 € 37 500 € * 41 800 €
Haute-Marne * * * * * 20 700 €
Marne 60 000 € 70 000 € 57 000 € * * 60 500 €
Corse
* 54 000 € 60 800 € 109 500 € * 66 000 €
Corse-du-Sud * * 80 000 € 127 000 € * 105 000 €
Haute-Corse * 53 000 € 59 800 € 77 100 € * 55 000 €
Franche-Comté
39 400 € 51 000 € 50 000 € 46 400 € 39 000 € 47 800 €
Doubs 40 500 € 55 000 € 60 100 € 47 100 € * 51 200 €
Haute-Saône * 36 500 € 32 600 € * * 35 300 €
Jura * 43 000 € 35 200 € 40 000 € * 38 000 €
Territoire de Belfort 39 500 € 52 300 € 66 500 € * * 50 700 €
Haute-Normandie
51 500 € 58 000 € 50 000 € 45 000 € 54 100 € 51 500 €
Eure 48 000 € 52 300 € 47 200 € 42 500 € 49 500 € 48 000 €
Seine-Maritime 60 100 € 65 000 € 52 300 € 52 000 € 57 000 €
Ile de France
* * * * * *
Paris * * * * * *
Hauts-de-Seine * * * * * 609 000 €
Seine-et-Marne * * * * * 144 000 €
Yvelines * * * * * 186 000 €
Essonne * * * * * 198 000 €
Seine-Saint-Denis * * * * * 310 000 €
Val-de-Marne * * * * * 400 000 €
Val-d’Oise * * * * * 193 000 €
Languedoc-Roussillon
75 000 € 80 000 € 88 000 € 87 500 € 70 000 € 77 300 €
Aude 49 600 € 55 400 € 56 200 € * * 52 600 €
Gard 75 000 € 74 400 € 80 000 € 85 000 € * 78 400 €
Hérault 85 000 € 94 500 € 128 100 € 125 000 € * 90 300 €
Lozère * * * * * 38 100 €
Pyrénées-Orientales 69 000 € 102 100 € 135 600 € * * 75 000 €
Limousin
34 600 € 43 000 € 37 000 € 30 000 € 25 000 € 33 000 €
Corrèze * * 32 500 € 22 800 € 22 500 € 25 000 €
Creuse * * * * * 14 400 €
Haute-Vienne 34 900 € 50 400 € 40 000 € 35 000 € 30 000 € 38 000 €
Lorraine
58 700 € 67 500 € 48 100 € 35 900 € 38 500 € 56 000 €
Meurthe-et-Moselle 50 600 € 61 300 € 72 400 € * * 58 000 €
Meuse * * * * * 23 500 €
Moselle 66 800 € 76 700 € 53 300 € 50 700 € * 67 700 €
Vosges * 26 800 € 29 700 € 30 000 € * 29 000 €
Midi-Pyrénées
68 300 € 73 800 € 50 000 € 47 000 € 45 000 € 58 000 €
Ariège 36 400 € 30 500 € 42 000 € * * 37 600 €
Aveyron 14 700 € 38 000 € 30 200 € 28 800 € * 30 200 €
Gers * 77 300 € 39 000 € 39 000 € * 44 900 €
Haute-Garonne 81 000 € 99 000 € 95 600 € 86 500 € 66 500 € 87 700 €
Hautes-Pyrénées 32 400 € 37 300 € 40 000 € 35 000 € * 37 300 €
Lot * * 20 300 € 23 500 € 30 000 € 23 000 €
Tarn 25 000 € 45 600 € 45 000 € 49 500 € 58 000 € 45 000 €
Tarn-et-Garonne 44 200 € 50 400 € 54 500 € 48 100 € 45 000 € 47 500 €
Nord-Pas-de-Calais
50 000 € 62 400 € 55 800 € 66 000 € 68 000 € 55 000 €
Nord 60 000 € 80 000 € 59 000 € 89 000 € * 65 000 €
Pas-de-Calais 45 000 € 58 400 € 55 000 € 64 500 € 66 000 € 51 800 €
Pays de la Loire
46 200 € 45 000 € 52 500 € 53 300 € 49 000 € 47 000 €
Loire-Atlantique 63 000 € 72 900 € 67 000 € 57 100 € * 65 000 €
Maine-et-Loire 34 100 € 40 500 € 45 000 € * * 37 900 €
Mayenne 35 100 € 25 000 € * * * 30 000 €
Sarthe 37 500 € 42 800 € 42 000 € 48 800 € * 40 100 €
Vendée 40 000 € 36 500 € 52 500 € 53 400 € * 40 100 €
Picardie
52 400 € 60 000 € 45 300 € 38 000 € 62 000 € 51 000 €
Aisne 30 100 € 41 400 € 30 000 € 31 300 € * 35 300 €
Oise 73 900 € 75 000 € 73 000 € * * 74 600 €
Somme 30 000 € 43 400 € 32 900 € * * 37 800 €
Poitou-Charentes
47 000 € 44 000 € 36 000 € 30 000 € 33 000 € 44 000 €
Charente 32 400 € 29 800 € 25 600 € 29 800 € * 29 000 €
Charente-Maritime 53 800 € 59 500 € 49 300 € 42 500 € * 53 000 €
Deux-Sèvres 35 000 € 33 300 € 30 000 € * * 31 700 €
Vienne 41 600 € 39 000 € 33 400 € 37 000 € * 40 000 €
Provence-Alpes-Côte d’Azur
116 700 € 130 000 € 137 500 € 174 000 € 192 000 € 131 100 €
Alpes-de-Haute-Provence 52 500 € 65 800 € * * * 62 900 €
Alpes-Maritimes 195 000 € 190 000 € 230 000 € 245 000 € 300 000 € 220 000 €
Bouches-du-Rhône 131 300 € 170 000 € 220 000 € 250 000 € 271 000 € 143 000 €
Hautes-Alpes 50 000 € 79 500 € 90 500 € * * 68 000 €
Var 121 000 € 138 400 € 130 000 € 162 300 € 150 000 € 135 000 €
Vaucluse 83 700 € 105 000 € 111 600 € 168 500 € * 102 000 €
Rhône-Alpes
79 300 € 99 000 € 93 000 € 91 800 € 95 000 € 89 100 €
Ain 69 900 € 75 000 € 76 000 € 65 800 € * 72 700 €
Ardèche 52 000 € 73 000 € 60 500 € 55 000 € * 60 000 €
Drôme 62 200 € 76 000 € 80 200 € 95 000 € * 70 000 €
Haute-Savoie 103 200 € 150 000 € 186 000 € 180 000 € * 150 000 €
Isère 85 000 € 92 500 € 80 000 € 96 000 € 83 500 € 86 000 €
Loire 46 800 € 55 000 € 59 500 € 56 000 € * 51 200 €
Rhône 134 200 € 160 000 € 171 300 € 129 600 € * 142 000 €
Savoie 64 000 € 98 400 € 127 300 € 130 000 € * 98 000 €

* Informations insuffisantes pour déterminer une estimation fiable

Article publié en commun avec Architecte de Maisons

A propos de Architecte de Bâtiments

Le site Architecte de Bâtiments est supervisé et illustré avec les photos des bâtiments réalisés par Laurent Bansac Architecte

Articles associés

2 réflexions au sujet de « Prix des terrains constructibles »

  1. Bonsoir,
    le calcul du prix du terrain n’est pas facile à déduire du tableau ci-dessus.
    Si je prends la 1ère ligne, 1ère colonne : 57 300 € / 600 = 95.50€/m² ???
    Et comment utilise-t-on la médiane ? Par rapport à quelle superficie ?

    A ce détail près, votre site est très intéressant et plutôt bien fait

    ChA
    conseiller technique

    1. Bonjour,

      Les informations sur les prix des terrains présentées dans ce tableau sont une compilation des chiffres fournis par les notaires de France. Ils sont issus d’aggrégats de centaines (ou milliers) de terrains aux diverses tailles et particularités; les médianes présentent les prix des transactions foncières dans les différents départements, en rapport du nombre et de la taille des terrains, variables selon les régions.

      Ces chiffres sont fournis à titre purement informatif afin d’assister les maîtres d’ouvrage pour qu’ils se fassent une première idée des coûts des terrains à incorporer à leurs budgets pour leurs projets de bâtiments.

      En aucun cas ces coûts moyens n’ont pour but de se subsituer à la recherche des prix locaux des terrains qui varieront grandement en fonction de leurs tailles et autres particularités; ils n’ont pas non plus vocation à servir à des calculs de coût au mètre carré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *